Deux tirelires avec écrit dessus épargne et sur l'autre investissement, afin d'illustrer l'article Investir ou épargner ? Trouvez votre stratégie gagnante

Dans le monde fluctuant de l’économie moderne, la question de savoir s’il est plus judicieux d’investir ou d’épargner demeure plus pertinente que jamais. Face à une multitude d’options telles que l’immobilier, les cryptomonnaies, les actions, ou encore le traditionnel livret A, cette décision peut s’avérer complexe. Choisir entre générer un rendement potentiellement plus élevé à travers l’investissement ou opter pour la sécurité de l’épargne est une étape cruciale pour sécuriser son avenir financier. La compréhension des nuances entre ces deux approches est fondamentale pour naviguer avec succès dans l’univers des placements financiers.

Cet article propose de délimiter les différences claires entre épargner et investir, avant de plonger dans les avantages spécifiques et les inconvénients potentiels de chaque option. Des choix d’investissement comme les SCPI, l’investissement immobilier et locatif, aux véhicules d’épargne tels que le PER et l’épargne salariale, en passant par l’exploration des nouvelles frontières financières via les NFT et les obligations, nous vous guiderons à travers la myriade de possibilités pour vous aider à déterminer la proportion idéale entre épargne et investissement. Ce voyage s’achèvera par des recommandations sur les meilleures solutions d’épargne et d’investissement adaptées à votre profil financier, vous préparant ainsi à élaborer une stratégie gagnante pour l’avenir.

Les différences entre épargner et investir

Définition de l’épargne

L’épargne est souvent perçue comme une réserve de liquidités, non destinée à fructifier immédiatement. Elle représente la part du revenu qui n’est pas consommée et peut être motivée par le désir de financer un projet futur ou de se prémunir contre les aléas de la vie 10. Pour les particuliers, cela se traduit généralement par le revenu disponible après les dépenses de consommation 10. L’épargne peut se matérialiser sous différentes formes, comme le maintien de l’argent sur un compte bancaire ou l’investissement dans des produits à faible risque, tels que les livrets d’épargne, offrant une rémunération connue à l’avance mais relativement modeste 7.

Définition de l’investissement

Contrairement à l’épargne, l’investissement est l’acquisition d’actifs avec l’intention de générer une valeur ajoutée sur le long terme. Cela implique une prise de risque calculée dans l’espoir d’obtenir un rendement sous forme d’intérêts ou de plus-value 12. Les investissements peuvent être diversifiés sur une gamme de produits financiers, comme les actions, les obligations, ou l’immobilier, pour répartir le risque et maximiser les chances de gain 12. L’investissement est donc une démarche proactive visant à accroître son patrimoine et nécessite une réflexion stratégique sur le risque et l’horizon de placement 7.

Pourquoi la confusion entre les deux

La distinction entre épargner et investir peut parfois prêter à confusion, en partie à cause de la terminologie utilisée dans le secteur financier et les médias. En français, l’épargne et l’investissement ont des significations bien distinctes, mais la langue anglaise utilise souvent le terme « investments » pour désigner ce que l’on considère en français comme des placements, contribuant ainsi à brouiller les lignes entre les deux notions 11. De plus, la décision de combien épargner, comment placer son épargne, et la performance de ces placements ne dépendent pas uniquement de l’épargnant mais aussi de la manière dont ces fonds sont investis par les acteurs économiques pour créer de la valeur 11. Cette complexité souligne l’importance d’une compréhension claire des objectifs et des implications de chaque action financière pour naviguer efficacement dans le monde des finances personnelles.

Pourquoi choisir l’épargne ?

L’épargne est considérée par beaucoup comme un moyen sûr et fiable de mettre de côté de l’argent pour l’avenir. Elle joue un rôle crucial dans la planification financière, offrant à la fois sécurité et accessibilité. Voici quelques-unes des raisons principales pour lesquelles choisir l’épargne peut être une stratégie avantageuse.

Sécurité du capital

L’un des attraits majeurs de l’épargne est la sécurité du capital qu’elle offre. Contrairement à certains investissements plus risqués, l’argent placé dans des options d’épargne est généralement préservé de la perte de valeur 19. Cette caractéristique est particulièrement importante pour ceux qui cherchent à protéger leur patrimoine contre les fluctuations du marché ou les crises économiques. La tranquillité d’esprit sachant que leur capital est en sécurité est une raison suffisante pour beaucoup de choisir l’épargne comme stratégie financière principale.

Disponibilité des fonds

Une autre raison significative de privilégier l’épargne est la disponibilité des fonds. Les sommes épargnées sont généralement accessibles à tout moment, ce qui permet aux épargnants de faire face à des dépenses imprévues ou de saisir des opportunités sans délai 19. Cette liquidité est un avantage considérable, donnant la flexibilité nécessaire pour répondre à des besoins financiers urgents sans avoir à vendre des actifs potentiellement plus lucratifs à un moment inopportun.

Faible rémunération

Bien que l’épargne offre une sécurité et une disponibilité des fonds, elle est souvent associée à une rémunération relativement faible comparée à d’autres types de placements plus risqués 19. Cette faible rémunération est le résultat direct de la sécurité qu’elle procure; le risque étant moindre, le rendement l’est également. Pour les épargnants, cela signifie que, bien que leur capital soit en sécurité, il ne croîtra pas aussi rapidement que s’il était investi dans des options plus risquées mais potentiellement plus rémunératrices.

En conclusion, choisir l’épargne comme stratégie financière principale offre plusieurs avantages, notamment en termes de sécurité du capital et de disponibilité des fonds. Cependant, il est important de noter que la rémunération relativement faible peut limiter la croissance du patrimoine à long terme. Les épargnants doivent donc peser soigneusement ces facteurs lors de la planification de leur stratégie financière pour l’avenir.

Les inconvénients de l’épargne excessive

Manque de transparence

Lorsque les individus choisissent d’épargner leur argent à la banque, ils ne sont souvent pas conscients que leurs fonds sont réinvestis dans divers projets, y compris dans des secteurs controversés comme l’extraction d’énergies fossiles. Cette situation résulte du rôle d’intermédiation des banques commerciales qui utilisent l’argent déposé pour financer des projets, sans que les déposants aient leur mot à dire sur la manière dont il est utilisé. Les banques sont seulement tenues de conserver une petite fraction de l’argent, déterminée par le taux de réserve obligatoire fixé par la banque centrale 23. Cette opacité dans l’utilisation de l’épargne soulève des questions éthiques et démontre un manque de contrôle des épargnants sur leurs propres fonds, ce qui entraîne une investissement indirect sans bénéfice direct pour eux 23.

Impact de l’inflation

L’inflation, qui traduit une baisse du pouvoir d’achat de la monnaie, affecte directement les épargnants. Avec l’augmentation générale des prix, les placements dont le rendement est inférieur au taux d’inflation ne génèrent aucun gain réel et peuvent même entraîner une perte de valeur monétaire. Cela est particulièrement vrai pour les obligations et les produits obligataires à taux fixe, ainsi que pour les fonds euros investis principalement en obligations, dont le rendement moyen ne parvient pas à couvrir l’inflation 25. Malgré une récente augmentation du rendement de certains comptes d’épargne et du fonds euros de l’assurance-vie, l’inflation reste supérieure aux taux d’intérêt offerts, entraînant une perte de pouvoir d’achat pour les sommes placées sur ces supports 26. Cette érosion du capital épargné, exacerbée par l’inflation, souligne l’importance d’investir pour protéger son argent contre la dévaluation monétaire 27.

Pourquoi investir ?

Investir est une démarche qui permet de faire face à plusieurs défis financiers tout en saisissant des opportunités de croissance. Les raisons d’investir sont multiples et varient selon les objectifs individuels, mais elles s’articulent généralement autour de quelques piliers fondamentaux.

Faire fructifier son argent

Investir est essentiel pour faire fructifier son argent. Contrairement aux placements d’épargne traditionnels, qui offrent des rendements souvent limités, l’investissement peut générer des taux de rendement plus élevés. Cela est particulièrement vrai dans un contexte de taux d’intérêt bas où les options d’épargne « sûres » rapportent peu 28. L’investissement locatif, par exemple, est une avenue intéressante, non seulement pour le potentiel de revenus locatifs mais aussi pour les avantages fiscaux qu’il peut offrir 28. Cependant, il est crucial de bien s’informer sur les frais de gestion et la fiscalité associés à chaque type de placement pour maximiser ses gains 28.

Diversifier ses placements

La diversification est la clé pour réduire les risques et optimiser le rendement de son portefeuille d’investissement. En répartissant l’épargne entre différents types d’actifs, les investisseurs peuvent atténuer l’impact négatif d’une mauvaise performance d’un secteur sur leur portefeuille global 3132. Cette stratégie permet de lisser la performance globale des placements sur le temps, en combinant des actifs à faible corrélation 32. Les unités de compte, par exemple, offrent une grande variété d’options pour diversifier les investissements, allant des actions à l’immobilier, en passant par les obligations 31. La diversification peut également s’étendre à des investissements dans l’économie réelle, comme le private equity ou le crowdfunding, qui présentent un potentiel de rendement intéressant tout en contribuant au financement de projets innovants ou locaux 31.

Contribuer à l’économie

Investir permet également de contribuer à l’économie de manière significative. Que ce soit à travers le financement de start-ups et de PME via le private equity ou en soutenant des initiatives durables et responsables, les investisseurs jouent un rôle crucial dans le développement économique et social 30. Les investissements dans les énergies renouvelables et l’économie circulaire, par exemple, favorisent une croissance durable et répondent aux enjeux environnementaux actuels 35. En choisissant des placements socialement responsables, les investisseurs peuvent avoir un impact positif sur la société tout en cherchant à maximiser leurs rendements à long terme 30.

En somme, investir offre non seulement la possibilité de faire fructifier son argent mais aussi de le faire de manière diversifiée et responsable. Les choix d’investissement doivent cependant être guidés par une stratégie réfléchie, prenant en compte les objectifs personnels, le degré d’aversion au risque, et les perspectives économiques globales.

Les risques liés à l’investissement

Variabilité des rendements

Le rendement et le risque des placements financiers sont inséparables, ce qui signifie que les investisseurs ne peuvent pas connaître à l’avance et avec certitude le rendement d’un placement 37. Cette incertitude est due en partie à la volatilité, qui mesure les variations du prix des titres financiers tels que les actions, les devises, et les obligations. Plus un titre est volatile, plus son cours sera sensible aux informations concernant l’entreprise ou le marché, entraînant des variations importantes de son prix 38. La volatilité est donc un indicateur clé pour comprendre le risque associé à un investissement 3738. En outre, l’environnement économique et politique peut influencer de manière significative le cours des actions, affectant ainsi les perspectives de rendement 40.

Risques de perte de capital

Le risque de perte en capital est une préoccupation majeure pour les investisseurs. En bourse, aucun rendement ne peut être garanti, et même sur une durée de 10 ans, les placements en actions comportent un risque de perte 39. Les SCPI, composées de biens immobiliers, présentent également un risque de perte en capital dû à divers facteurs tels que le ralentissement économique ou une gestion inadéquate 41. Il est crucial pour les investisseurs de comprendre que la valeur de leur investissement peut diminuer, entraînant une perte financière 41. De plus, l’indicateur de risque, basé sur une échelle de 1 à 7, aide à évaluer le risque de pertes liées aux performances futures du produit. Ce score combine le risque de marché, représentatif des hausses et baisses observées dans le passé, et le risque de crédit, une estimation de la capacité financière de l’établissement garantissant le produit 42.

La proportion idéale entre épargne et investissement

Épargne de précaution

L’épargne de précaution représente la première étape dans la gestion de vos finances personnelles. Elle est destinée à couvrir les dépenses imprévues ou les urgences, comme une panne de voiture ou des frais médicaux inattendus. Il est conseillé d’épargner entre 2 à 6 mois de revenus dans des instruments facilement accessibles tels que le Livret A ou le Livret de développement durable et solidaire (LDDS), qui offrent une disponibilité immédiate des fonds sans risque de perte 4445. Cette épargne sécurisée permet de rester serein face aux aléas de la vie quotidienne.

Investissement du surplus

Après avoir sécurisé une épargne de précaution, il est judicieux de considérer des investissements pour le surplus d’épargne afin de générer des rendements supérieurs sur le long terme. Selon vos objectifs financiers, comme le financement des études de vos enfants ou la préparation de votre retraite, des placements plus rémunérateurs mais avec un risque calculé sont recommandés 46. Les options incluent des investissements immobiliers, des actions, ou des fonds diversifiés via des assurances-vie, qui offrent des avantages fiscaux après plusieurs années et peuvent mieux résister à l’inflation 4647.

Stratégies équilibrées

Pour équilibrer efficacement votre épargne et vos investissements, il est essentiel de suivre une stratégie adaptée à votre situation personnelle. La règle des 50/30/20 peut servir de guide pour répartir vos revenus de manière équilibrée : 50 % pour les dépenses essentielles, 30 % pour les dépenses personnelles et loisirs, et 20 % dédiés à l’épargne et aux investissements 48. Parmi ces 20 %, la répartition entre l’épargne de précaution et les investissements peut être ajustée en fonction de votre profil de risque et de vos objectifs à long terme. Utiliser des applications de gestion de budget peut également aider à maintenir cette discipline financière 48.

Les meilleures solutions d’épargne

Les solutions d’épargne disponibles sur le marché offrent divers avantages selon les besoins et objectifs des épargnants. Parmi ces solutions, les livrets bancaires et l’assurance vie fonds euro se distinguent par leur flexibilité, sécurité, et potentiel de rendement.

Livrets bancaires

Les livrets d’épargne se présentent comme une option attrayante pour faire fructifier son argent en toute sécurité. Ils se divisent en deux catégories principales : les livrets d’épargne réglementée, tels que le Livret A, LDDS, LEP, et Livret jeune, qui sont défiscalisés, et les livrets bancaires, proposés par les banques avec des conditions fixées librement et soumis à la fiscalité49. Les livrets bancaires offrent une disponibilité immédiate des fonds, permettant aux épargnants de puiser dans leur épargne selon leurs besoins sans pénalité49. De plus, ils ne présentent pas de risque majeur de perte en capital, ce qui les rend particulièrement adaptés à l’épargne de précaution49.

Les banques en ligne, telles que Fortuneo ou BoursoBank, proposent des livrets avec des conditions avantageuses, souvent sans frais de compte et avec une carte gratuite49. Ces livrets peuvent servir de complément aux livrets d’épargne réglementée, surtout lorsque ceux-ci atteignent leur plafond ou lorsque des conditions de rémunération plus intéressantes sont offertes49. Les atouts majeurs des livrets bancaires incluent la flexibilité du plafond de dépôt, la possibilité de détenir plusieurs livrets et la garantie des dépôts bancaires en cas de faillite de la banque49.

Assurance vie fonds euro

L’assurance vie fonds euro représente une autre solution d’épargne privilégiée pour les investisseurs recherchant à la fois sécurité et rendement. Les fonds euros sont majoritairement investis dans des actifs à faible risque tels que les obligations, offrant une garantie partielle ou totale du capital investi52. Le rendement des fonds euros est généralement stable et prévisible, avec la possibilité pour l’assureur de proposer un taux de rendement minimum garanti52. Les intérêts générés par les placements en fonds euros sont irrévocablement acquis chaque année et s’ajoutent au capital garanti, offrant ainsi une sécurité accrue pour l’épargnant53.

Les contrats d’assurance vie en fonds euros permettent une liquidité permanente, autorisant les retraits partiels ou totaux à tout moment sans perdre la garantie du capital52. La fiscalité avantageuse de l’assurance vie, après huit années de détention, constitue un atout supplémentaire pour les épargnants52. Malgré une rentabilité généralement plus faible en comparaison avec d’autres supports d’investissement, les fonds euros demeurent pertinents pour ceux cherchant à sécuriser leur épargne tout en bénéficiant d’un rendement positif53.

En conclusion, les livrets bancaires et l’assurance vie fonds euro se positionnent comme des solutions d’épargne complémentaires, offrant un équilibre entre sécurité, disponibilité et potentiel de rendement. Le choix entre ces options dépendra des objectifs financiers individuels, de la tolérance au risque, et de la stratégie d’épargne globale de chaque épargnant495253.

Les meilleures solutions d’investissement

Investissements immobiliers

Les investissements immobiliers offrent une variété d’options pour ceux cherchant à diversifier leur portefeuille. Trois grandes familles d’investissement immobilier se distinguent: l’immobilier de jouissance, l’immobilier locatif classique, et l’immobilier pierre-papier. Les SCPI, le crowdfunding et les SIIC représentent des options accessibles et confortables, avec un faible ticket d’entrée et des revenus passifs grâce à une gestion déléguée, tout en permettant une meilleure diversification et réduction des risques liés à la propriété directe 55. Choisir le bon investissement immobilier dépend des objectifs personnels, que ce soit pour constituer un patrimoine, générer des revenus complémentaires, ou investir pour une retraite confortable. La SCPI se distingue comme le meilleur investissement dans sa catégorie grâce à un rendement brut minimum de 4% et une gestion simplifiée pour l’investisseur 56. Le crowdfunding immobilier offre une rentabilité attrayante, avec des tickets d’entrée accessibles dès 1 000 €, rendant l’investissement immobilier plus abordable pour le grand public 56.

Assurance vie multisupport

L’assurance vie multisupport se présente comme une option polyvalente pour les investisseurs, combinant la sécurité des fonds en euros avec le potentiel de rendement plus élevé des unités de compte (UC). Les UC permettent d’investir dans une large gamme de supports financiers, tels que les SICAV, FCP, actions, et obligations. La diversification des investissements au sein d’un contrat multisupport peut contribuer à un potentiel de rendement plus élevé tout en gérant le risque de perte en capital 59. Les investisseurs ont la liberté de choisir leurs supports d’investissement en fonction de leur profil de risque, permettant ainsi une personnalisation de la stratégie d’investissement 59. Les contrats multisupport offrent également la possibilité de gestion pilotée ou conseillée, adaptée aux épargnants novices ou à ceux qui préfèrent une gestion autonome de leur portefeuille 58.

Investissements en actions et autres marchés financiers

Investir en Bourse offre la possibilité de participer activement à l’économie réelle et de contribuer à la croissance des entreprises. Les actions individuelles, les ETFs (Exchange Traded Funds), et les obligations constituent des options d’investissement variées sur les marchés financiers. Les ETFs, en particulier, offrent une diversification efficace en répliquant les performances d’indices boursiers, de secteurs, ou de classes d’actifs, avec des frais de gestion réduits 63. Les actions présentent un potentiel de rendement élevé mais sont associées à un risque plus grand de volatilité 63. Les obligations, quant à elles, offrent une option d’investissement moins risquée, générant des intérêts périodiques et le remboursement du principal à l’échéance 63. Les SCPI permettent un investissement dans l’immobilier locatif sans les contraintes de la gestion directe, offrant ainsi une source de dividendes et la possibilité d’appréciation du capital 63.

Conclusion

Au terme de cette exploration approfondie des sphères de l’épargne et de l’investissement, il est clair que trouver l’équilibre optimal entre les deux est essentiel pour bâtir une stratégie financière robuste et durable. Les distinctions et nuances entre épargner et investir soulignent l’importance d’une compréhension nuancée des options disponibles, permettant ainsi de naviguer avec assurance vers des décisions financières éclairées. La prise de decision éclairée dans la gestion de son patrimoine est cruciale pour répondre aux objectifs financiers personnels tout en s’adaptant aux variabilités des marchés et aux conditions économiques globales.

Les avenues d’épargne et d’investissement offertes, allant des livrets bancaires et assurances vie en fonds euros à l’investissement immobilier et aux marchés financiers, montrent qu’une approche diversifiée peut non seulement maximiser les rendements mais également contribuer à une économie plus large. En fin de compte, la sélection des meilleures solutions d’épargne et d’investissement dépend de la tolérance au risque individuelle, des objectifs à long terme et de la volonté d’engagement dans la dynamique de l’économie.-Identifier et comprendre ces éléments orientera vers une stratégie personnalisée, équilibrée entre la sécurité de l’épargne et le potentiel de croissance de l’investissement.

FAQs

Qu’est-ce qui distingue l’épargne de l’investissement ?

L’épargne consiste à mettre de côté de l’argent pour des dépenses à court terme telles que les urgences, les voyages, ou l’achat de meubles, tandis que l’investissement implique d’allouer une partie de vos revenus à des placements à long terme.

Quelle stratégie d’investissement est considérée comme la meilleure ?

La stratégie d’investissement la plus sûre est celle qui vise à préserver le capital. Elle est particulièrement adaptée aux familles et aux personnes retraitées cherchant à compléter leurs revenus. Cette approche consiste à placer des fonds dans des produits financiers à faible risque pour s’assurer que le capital maintienne sa valeur, surpassant ainsi l’inflation.

Comment investir 30.000 euros en 2024 ?

Cette question n’a pas été directement répondu dans les informations fournies.

Quel type d’investissement offre le meilleur rendement ?

Investir en bourse est souvent considéré comme l’investissement le plus rentable. Avec un portefeuille d’actions diversifié, il est possible d’atteindre un rendement moyen d’environ 8,5% par an. Cependant, il est important de noter que la bourse est sujette à des fluctuations, ce qui représente son principal inconvénient.

Références

[1] – https://www.inter-invest.fr/guides/epargne/epargner-ou-investir
[2] – https://plenit-finances.fr/difference-entre-economiser-epargner-investir/
[3] – https://www.monpetitplacement.fr/fr/5-minutes-pour-comprendre-l-investissement/epargner-vs-investir
[4] – https://www.mesquestionsdargent.fr/epargne-et-placements/pourquoi-epargner
[5] – https://www.ammc.ma/fr/espace-epargnants/difference-entre-epargne-et-investissement
[6] – https://www.maxicours.com/se/cours/epargne-investissement-et-croissance-economique/
[7] – https://blog.yomoni.fr/difference-epargner-investir/
[8] – https://www.ammc.ma/fr/espace-epargnants/difference-entre-epargne-et-investissement
[9] – https://plenit-finances.fr/difference-entre-economiser-epargner-investir/
[10] – https://or-investissement.fr/blog/lepargne-et-l-investissement-quelle-difference–n961
[11] – https://blog.yomoni.fr/les-differences-entre-epargne-placements-et-investissements/
[12] – https://plenit-finances.fr/difference-entre-economiser-epargner-investir/
[13] – https://www.maif.fr/epargne-patrimoine/guide-constituer-patrimoine/epargne-de-precaution
[14] – https://www.mesquestionsdargent.fr/epargne-et-placements/pourquoi-epargner
[15] – https://www.cashbee.fr/blog/lepargne-de-precaution-pourquoi-et-comment
[16] – https://www.maif.fr/epargne-patrimoine/guide-assurance-vie/assurance-vie-disponibilite-des-placements
[17] – https://www.economie.gouv.fr/particuliers/produits-epargne
[18] – https://www.mesquestionsdargent.fr/epargne-et-placements/pourquoi-epargner
[19] – https://www.ouest-france.fr/economie/budget/epargne-pourquoi-les-taux-des-livrets-bancaires-des-grandes-banques-sont-ils-si-faibles-ee46f448-039e-11ef-b06d-1aa5699c630f
[20] – https://www.lafinancepourtous.com/pratique/vie-pro/epargne-salariale-2/l-epargne-salariale-a-grands-traits/quel-est-linteret-pour-le-salarie/
[21] – https://www.pwc.fr/fr/decryptages/epargne-des-francais-un-potentiel-non-exploite.html
[22] – https://www.pwc.fr/fr/decryptages/epargne-des-francais-un-potentiel-non-exploite.html
[23] – https://blog.goodvest.fr/articles/faut-il-investir-ou-epargner
[24] – https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/quand-l-exces-d-epargne-provoque-des-crises-financieres-539269.html
[25] – https://www.generali.fr/actu/inflation-proteger-epargne/
[26] – https://www.boursorama.com/patrimoine/actualites/comment-proteger-son-epargne-face-a-l-inflation-74bcd86b9df4bbcfee7fa5f1ca8a7a10
[27] – https://www.climb.fr/guides/investir-inflation/consequences-inflation-epargne
[28] – https://www.selexium.com/faq/fructifier-son-argent/
[29] – https://www.meilleurtaux.com/pouvoir-achat/le-guide-du-pouvoir-d-achat/ou-placer-son-argent.html
[30] – https://www.primonial.com/placer-son-argent-pour-investir
[31] – https://www.boursorama.com/patrimoine/fiches-pratiques/pourquoi-diversifier-ses-placements-est-la-regle-d-or-des-investisseurs-c452845b1bc1014d637ffaf52e1bbce1
[32] – https://www.mifassur.com/dossier-epargne/pourquoi-est-il-necessaire-de-diversifier-ses-placements
[33] – https://groupe-quintesens.fr/actualite/strategie-depargne-pourquoi-diversifier-ses-placements
[34] – https://www.pwc.fr/fr/decryptages/investissement-des-entreprises-lame-de-fond-de-la-croissance-francaise.html
[35] – https://www.caissedesdepots.fr/fileadmin/PDF/Rapports_et_etudes/fonds_d_epargne/Conjoncture_46.pdf
[36] – https://www.senat.fr/rap/r02-035/r02-0356.html
[37] – https://www.amf-france.org/fr/espace-epargnants/savoir-bien-investir/cadrer-son-projet/risques-et-rendements-des-placements
[38] – https://www.lafinancepourtous.com/decryptages/finance-perso/epargne-et-placement/le-couple-rendement-risque/
[39] – https://www.amf-france.org/fr/espace-epargnants/savoir-bien-investir/cadrer-son-projet/rendement-et-risque-des-placements-en-actions-0
[40] – https://www.lafinancepourtous.com/decryptages/marches-financiers/produits-financiers/actions-2/les-risques-associes-aux-actions/le-risque-de-perte-en-capital/
[41] – https://www.iroko.eu/blog/scpi-risque-de-perte-en-capital
[42] – https://www.amf-france.org/fr/espace-epargnants/savoir-bien-investir/cadrer-son-projet/risques-et-rendements-des-placements/document-dinformations-cles-comprendre-linformation-sur-le-risque-du-placement
[43] – https://avenuedesinvestisseurs.fr/introduction-a-lepargne-et-aux-placements/bien-debuter/
[44] – https://www.fortuneo.fr/blog/comment-se-constituer-une-epargne-de-precaution-574
[45] – https://www.maif.fr/epargne-patrimoine/guide-constituer-patrimoine/epargne-de-precaution
[46] – https://avenuedesinvestisseurs.fr/introduction-a-lepargne-et-aux-placements/bien-debuter/
[47] – https://www.fortuneo.fr/blog/to-do-se-construire-une-strategie-d-epargne-539
[48] – https://www.meilleurescpi.com/conseils/decouvrez-la-regle-des-50-30-20-pour-une-gestion-budgetaire-reussie/
[49] – https://www.moneyvox.fr/livret/
[50] – https://placement.meilleurtaux.com/livret-epargne/meilleur-livret-epargne.html
[51] – https://www.cafedupatrimoine.com/archive/article/livrets-boostes-prolongations
[52] – https://www.corum.fr/guide-assurance-vie/points-forts-points-faibles-fonds-euros-assurance-vie
[53] – https://www.ag2rlamondiale.fr/epargne/placements-financiers/conseil-qu-est-ce-que-le-fonds-en-euros
[54] – https://placement.meilleurtaux.com/assurance-vie/fonds-en-euros/
[55] – https://avenuedesinvestisseurs.fr/investissement-immobilier/
[56] – https://www.vousfinancer.com/credit-immobilier/guides/achat-immobilier/meilleur-investissement
[57] – https://www.lybox.fr/guide-investissement-immobilier
[58] – https://www.maif.fr/epargne-patrimoine/guide-assurance-vie/diversification-assurance-vie
[59] – https://placement.meilleurtaux.com/assurance-vie/meilleure-assurance-vie/assurance-vie-multisupport.html
[60] – https://www.mifassur.com/dossier-epargne/pourquoi-est-il-necessaire-de-diversifier-ses-placements
[61] – https://selectra.info/finance/guides/bourse
[62] – https://placement.meilleurtaux.com/bourse/investir-en-bourse.html
[63] – https://activeseed.fr/reflexions/guide-de-linvestissement/investissement-responsable/investir-en-tant-que-debutant-comment-maximiser-les-rendements-et-minimiser-les-risques/
[64] – https://www.lumo-france.com/blog/2023/08/30/epargner-ou-investir-quelle-strategie-financiere-vous-convient-le-mieux
[65] – https://www.epsor.fr/blog/meilleure-strategie-epargne
[66] – https://www.monpetitplacement.fr/fr/5-minutes-pour-comprendre-l-investissement/pourquoi-investir
[67] – https://www.monpetitplacement.fr/fr/blog/les-conseils-de-base-en-investissement/epargne-placement-et-investissement-quelles-differences
[68] – https://www.inter-invest.fr/guides/epargne/epargner-ou-investir
[69] – https://www.gerezmieuxvotreargent.ca/chemin-dapprentissage/economie-dargent/epargner-ou-investir/